Nous concentrons actuellement toutes nos énergies pour vous procurer une expérience agréable et sécuritaire lors de votre prochaine visite chez les entreprises touristiques du Centre-du-Québec. Étant donné l’ouverture graduelle de nos établissements, nous vous invitons à communiquer avec eux afin de planifier votre prochain séjour et ainsi de prendre connaissance de leur horaire, des activités accessibles et des consignes sanitaires mises en place selon les indications de la Santé publique. Nous avons bien hâte de vous dire à nouveau « bonjour ».
Escapade “Nature et Gourmandises” en amoureux au Centre-du-Québec !

Escapade “Nature et Gourmandises” en amoureux au Centre-du-Québec !

Collaboration spéciale par Barrons-nous


Pour la longue fin de semaine de la fête du Canada, nous avons été conviés par Tourisme Centre-du-Québec à explorer les environs de Bécancour lors d’un séjour mêlant gourmandises et activités de plein air.
 

Déhambulation matinale au Marché Godefroy

C’est au Marché Godefroy que nous débutons notre séjour. Ce marché couvert aux mille et un petits trésors régionaux ouvre ses portes tous les samedis et dimanches de la mi-mai à la fin octobre (jours fériés inclus!). Sous un grand hangar blanc se trouvent des dizaines de producteurs et artisans locaux dont les étalages, tous plus colorés les uns que les autres, raviront les plus gourmands d’entre nous.

Le premier à attirer notre attention est le kiosque de la Fromagerie L’Ancêtre. Rien d’étonnant pour deux amateurs de fromages me direz-vous! Il n’a suffit que d’une petite dégustation pour nous convaincre de nous procurer l’un de leur délicieux produit. Plus loin, nous nous retrouvons face à un immense arc-en-ciel de fruits et légumes frais et de saison dont les fraises bien rouges nous font cruellement de l’œil!

D'accueillants producteurs vous attendent au Marché Godefroy.

Une douzaine d’œufs frais, du bon pain croustillant, quelques tranches de jambon fumé et une bouteille de vin d’érable… Notre panier se remplit de bons produits du coin pour notre plus grand plaisir. Et que dire de l’ambiance qui règne dans les allées du marché, si ce n’est qu’elle est on ne peut plus conviviale?

Notre visite est ponctuée de rencontres avec des producteurs souriants qui nous parlent de leur métier avec passion. Décidement, cet endroit porte vraiment bien sa devise : “Le Marché Godefroy, vivez-le, goûtez-le!” 


On dîne chez Bibi !

 Ce midi, nous sommes attendus pour dîner à Sainte-Angèle-de-Laval (un secteur de la Ville de Bécancour) à quelques kilomètres de là. Cela va sans dire que de voir tous ces beaux produits locaux sur le marché nous a largement ouvert l’appétit. À peine passés le pas de la porte de la bâtisse centenaire de la Maison de Bibi, que nous sommes accueillis chaleureusement par la propriétaire qui n’est autre que… Bibi elle-même !

Foulard rouge vissé sur la tête et regard pétillant, sa bonne humeur nous contamine en quelques secondes seulement. Le repas débute par la dégustation de deux limonades maison, un incontournable pour survivre à cette (très) chaude journée du début de l’été frisant les 35 degrés.

Petit arrêt repas à La Maison de Bibi.

Un délicieux bagel au saumon fumé de la Maison de Bibi. 

Pour la nourriture, nos choix se portent sur le “grillé salé grilled cheese” et le “bagel de saumon fumé”, tous deux accompagnés d’une salade verte et de carottes rapées. En guise de dessert, nous décidons de terminer par le succulent fugde maison au chocolat, l’une des spécialités de Bibi. Un véritable délice !

Comme pour digérer, nous sommes conviés dans la salle de la savonnerie. Et oui ! Cet endroit étonnant est d’abord issu d’une production de savons artisanaux créée en 2007, et c’est seulement 7 ans plus tard qu’a été ajoutée la partie restauration. Bibi (Brigitte de son vraie nom) et son mari nous font sentir quelques produits dont l’apparence nous font quasiment penser à des sucreries. Citron-lavande, orange-coriandre, pomme-cannelle…les choix de parfums sont si surprenants qu’on a envie de tous les essayer ! Je jette finalement mon dévolu sur le “Tourbillon de roses” qui ravira, j’en suis sûre, mes moments détente une fois de retour à la maison.

Dodo en chalet rustique au Parc de la Rivière Gentilly

 Nous passons la nuit à une vingtaine de kilomètres de là, dans le Parc régional de la Rivière Gentilly. C’est dans le chalet #1 que nous nous installons. Cette petite bâtisse de bois rustique comprend une pièce unique où se trouve un lit double avec literie, une table avec deux chaises et quelques rangements. Question commodités, nous avons également un petit frigo pour pouvoir mettre nos emplettes, une plaque chauffante, un micro-ondes ainsi que le nécessaire en terme de vaisselle. La décoration est charmante et relativement épurée. Je regrette néanmoins la présence d’une seule petite fenêtre donnant sur l’extérieur…vraiment dommage compte tenu de la beauté de la forêt qui nous entoure.

Même si les températures caniculaires de cette fin de semaine chauffent la pièce, nous apprécions l’attention qu’a eu l’équipe du parc d’ajouter un ventilateur à notre disposition. Dehors se trouve une table de pique-nique ainsi qu’un puit de feu sur lequel nous ferons griller quelques guimauves pendant notre soirée.

Un chalet rustique du Parc régional de la rivière Gentilly. 

Matinée en vélo de montagne

Après un réveil tout en douceur, nous sautons dans nos vêtements de sport. Ce matin, nous essayons une toute nouvelle activité pour nous : le vélo de montagne ! Nous apprendrons même que cette discipline est la grande spécialité du parc compte tenu de ces nombreux sentiers adaptés. Nous récupérons nos vélos tout terrain au poste d’accueil. Casques de protection enfilés, sacs sur le dos, gourdes remplies… nous voilà partis à l’assaut du sentier 25 !

Le Parc de la rivière possède son propre centre de location de vélos de montagne.

Pendant ces 2,7 km à faible dénivelé, nous pédalerons sous les arbres d’une forêt luxuriante, slalommant entre les troncs à toute vitesse. Malgré le fait que nous soyons complètement débutants, nous prenons vraiment du plaisir à découvrir le parc de cette façon. Nous croisons quelques jolis points de vue sur la vallée pouvant servir de spots à pique-nique… La prochaine fois, nous amènerons nos sandwichs avec nous, c’est certain !

Un peu plus loin, le sentier passe si proche de la rivière que nous découvrons une petite plage de roches. L’endroit est idéal pour y tremper les pieds ! Et si prochainement vous passez par là, gardez l’oeil ouvert… Avec un peu de chance, vous aurez peut-être l’occasion de croiser, comme nous, un gentil castor en train de construire son barrage.

Beaucoup de plaisir pour cette première randonnée en vélo de montagne!

Cet après-midi, découvrons les chutes !

Il est déjà 14 h. Après avoir rendu nos vélos de montagne, nous décidons de faire une activité un peu plus relaxante pour la chaude après-midi qui arrive. Nous partons à l’assaut des chutes du parc. Pour y parvenir, il faut marcher un peu plus de 600 mètres à travers les bois. L’accès y est très facile et même “poussette friendly” ! Les chutes sont en fait une succession de petites cascades et de rapides dans lesquels quelques courageux osent s’aventurer. L’eau a quasiment une couleur jaune du fait de la composition du sol argileux, mais ne craignez pas pour vos maillots de bain. Si vous voulez piquer une tête, cela ne tâche pas !

D’ailleurs, plus loin, un groupe d’amis est justement en train de s’y baigner. Quant à nous, nous nous contenterons de nous asseoir tranquillement sur les rochers à regarder le flot de l’eau pour un après-midi détente en amoureux. Bel endroit pour lire un bon bouquin, n’est-ce pas ?

Une baignade dans la rivière par une chaude journée d'été. 

Équitation dans la vallée de Sainte-Gertrude

Après une deuxième et dernière douce nuit dans notre chalet rustique, nous nous dirigeons vers la Ferme du Joual Vair pour une sortie de deux heures à dos de cheval. Je suis excitée comme une puce tant j’adore ces animaux ! Cela fait si longtemps que nous n’avons pas fait d’équitation. C’est Véronique qui nous guidera lors de notre activité et, petit privilège, ce matin nous avons la chance d’être seuls avec elle. Elle distribue les casques et nous attribue nos chevaux. Nous monterons donc sur Dali et Malek, deux magnifiques étalons brun et blanc. Véronique, elle, montera sur le joli Flocon. Nous voilà partis !

La promenade démarre par une traversée des pâturages dans lesquels vivent les chevaux en liberté pendant la nuit. Le temps est magnifique, et sublime est le paysage vallonné aux airs de la Toscane. Au sol, des milliers de petites fleurs des champs jaunes et blanches jonchent le champ pour un décor on ne peut plus champêtre ! Nos chevaux sont gentils et obéïssent bien, même si le mien s’autorise parfois quelques petites pauses « broutage de fleurs » intempestives. Quel gourmand ! L’ambiance est détendue et Véronique nous raconte son histoire avec des étoiles dans les yeux. On adore ce genre de rencontre inspirante ! Au détour d’une forêt, nous croisons la route d’un chevreuil vraiment pas farouche.

On croise un chevreuil au détour d'une randonnée à cheval. 

Plus loin, nous rencontrons un troupeau de vaches où règne un seul gros taureau. Notre guide nous raconte que la Ferme du Joual Vair organise des week-end « cowboy » pendant lesquels les cavaliers déplacent les troupeaux de bêtes à dos de cheval. Quelle belle idée ! Cette fois-ci, nous nous contenterons de passer à côté, en nous promettant de revenir essayer ce qui doit être une super expérience à la Calamity Jane & Lucky Luke ! L’heure tourne. Véronique nous sent suffisamment en confiance pour nous laisser trotter jusqu’au retour. C’est déjà terminé. Quelle jolie aventure… nous reviendrons. 

Ainsi s’achève notre super séjour « Nature et Gourmandises » dans la région du Centre-du-Québec. Nous retiendrons la sympathie sans limite des gens que nous avons croisé tout au long de notre parcours et qui ont su partager avec nous leur amour pour leur coin de pays. C’est avec quelques courbatures, des centaines de photos et surtout des souvenirs plein la tête que nous rentrons à Québec en nous promettant de revenir une prochaine fois découvrir une autre portion de la région… Et pourquoi pas en hiver cette fois ? 

Barrons-nous
www.barronsnous.com

Collaborateur invité

Par Collaborateur invité

Haut de page